Le baptême d’Audrey

Ce week-end, baptême. C’est ma petite nièce, Audrey, 11 mois, et déjà bien plus grasse que sa cousine, ma fille, Violette, 14 mois, qui a ressuscité avec le Christ. Aujourd’hui encore, malgré la désaffection pour l’Eglise, on baptise à la louche. A Téloché, commune sarthoise de 3 100 habitants, comme ailleurs. Trois baptêmes ce samedi après-midi, devant un prêtre tout fier de faire le show. L’usine à catho, ça commence là, comme ça, avec trois familles dépareillées, dans une église mal insonorisée, à 20 kilomètres du Mans.

« On ne naît pas chrétien, on le devient », a dit Tertullien. Parodié par Erasme : « On ne naît pas homme, on le devient ». Trahi par Simone de Beauvoir : « On ne naît pas femme, on le devient ».

Tertullien, Erasme et Simone de Beauvoir ont chacun prêché pour leur chapelle.

Tous les trois ont beaucoup pensé, beaucoup écrit, beaucoup vécu. Tous pourtant ont abouti à des conclusions radicalement différentes.

Spirtualité, humanisme, féminisme. Peut-on concilier les trois éléments de cette trilogie ?

Pour revenir à nos moutons de Panurge, devenir chrétien dans une usine à catho, j’ai trouvé ça un peu moyen pour Audrey. En plus, elle dormait, alors elle n’a rien entendu de tous les beaux discours.

Et le curé, il n’aimait pas les journalistes. Or, deux intrus d’actualité se cachaient parmi les ouailles. Et là, ça s’est corsé.

Mon compagnon, Marc, et moi, on en est. On est plutôt ouverts d’esprit, parce qu’on nous a dit que pour écrire pour les informations, on ne devait pas être obtus.

Devant les trois familles mal assorties qui attendaient avec impatience que leur rejeton retrouve Jésus, le prêtre a cru bon de s’épancher sur un sombre article écrit par un plumitif manceau. Le pauvre reporter n’aurait pas fidèlement rendu compte de l’épiphanie. Et puis, a poursuivi l’homme qui assurait le show, avec tout le ramdam autour de la pédophilie des prêtres, les journalistes font tout pour détourner les chrétiens des églises. Stupides fouille-merde.

Marc et moi, on a ri. Le curé a dû capter qu’il avait fait une bourde. On se moquait gentiment, mais notre insolence, elle l’a énervé, le curé. J’ai pensé que Dieu devait être à ses côtés dans ce moment de souffrance morale.

Entre la pédophilie cléricale, l’explosion de rire subite et la mauvaise sono, la cérémonie a tourné au ridicule.

J’aime bien les Églises, l’ambiance, la spiritualité. Mais la dimension humaine du catholicisme confine parfois au crétinisme. Peut-être manquent-ils quelques femmes parmi les prêtres.

La messe était dite et il a fallu rentrer à la maison de la jeune baptisée. Le champagne, la bouffe, les cadeaux, toussa, toussa.

Une famille, c’est un drôle d’assemblage. Comme dans un roman, une peinture ou une partition de musique, il y a des collages, des rajouts, des dissonances. Il faut gérer les arrivées, les départs, les incidents de parcours.

Dans ma famille, il y a Mélanie. Qui ressemble beaucoup à son frère, Marc, mon amoureux le journaliste. Mélanie est grande, brune et belle avec ses yeux malicieux. Mélanie a aussi beaucoup de douleurs en elle. Et un bébé dans le ventre, en plus.

Ce bébé, elle l’a fait avec Souleyman. Un Français d’origine sénégalaise qui est venu en France à 17 ans et qui s’est construit tout seul. Souleyman est éducateur spécialisé. Il me fait beaucoup penser à Bruno dans le film « Tellement Proches ». Bruno, joué par Omar Sy est interne de médecine. A l’hôpital, les patients le prennent pour un aide-soignant. Mais lui, il est médecin, putain ! Alors à la fin du film, il est obligé de se mettre une pancarte sur le dos pour qu’on sache qui il est. Souleyman et Bruno incarnent le complexe du black qui a réussi en France.

Souleyman, je l’aime beaucoup. Il est beau et intelligent. Mais il a laissé tomber Mélanie, quand il a su qu’elle était enceinte. Et ça, c’est mal. Mélanie, elle est seule maintenant et elle me fait penser à ces femmes mélancoliques sur les toiles des peintres.

One Comment to “Le baptême d’Audrey”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :